Divers

Le Monument de l’amitié Cambo-Vietnamienne

Le monument fut construit à la fin des années 1970 après que les cambodgiens avec l’armée vietnamienne mirent fin au régime de Pol Pot et des Khmers rouges. Pour en savoir davantage sur les khmers rouges veuillez cliquer ici.

Même si ce monument fut construit afin de commémorer l’amitié récente entre le Cambodge et le Vietnam, l’histoire des relations entre le Cambodge et le Vietnam est en fait très ancienne. Probablement quand le roi khmer de l’époque, Jayjetta II se maria avec une princesse au début des années 1600. Grace à ce mariage, le roi Jayjetta II obtint l’aide des vietnamiens dans sa lutte contre le royaume de Siam (Thaïlande) avec lequel il était en conflit.


Adresse: juste en face de Wat Botum ou sur la partie sud du Palais Royal, le long du boulevard de Sothearos
Comment s’y rendre:à courte distance à pied de Wat Botum, du Palais Royal, du Front de Mer ou du Musée de l’indépendance.

Ce grand monument en forme de fleur de lotus fut construit par un architecte local à la fin des années 1950s afin de commémorer l’indépendance vis à vis de la France depuis novembre 1953. Le soir le monument est particulièrement joli à regarder grâce au jeu de lumières d’éclairage.

Adresse:au croisement entre Norodom Blvd et Sihanouk Blvd
Comment s’y rendre:à courte distance à pied de Wat Botum, du Palais Royal, et du Front de Mer
Observation:en général, les touristes photographient le monument à distance puisque les routes pour y accéder sont très fréquentées.

Musée National du Cambodge

On doit la conception du musée à l’historien français George Groslier, sur le concept traditionnel Khmer. Trois ans après sa construction, en avril 1920, le musée fut inauguré par H.M. King Sisowath conjointement avec François-Marius Baudoin, le représentant des français au Cambodge et George Groslier lui même.

Aujourd’hui, ce Musée National à couleur ocre, présente des objets d’arts Khmers, certain d’entre eux datant d’un millénaire. On recense 1900 pièces en exposition et 15000 sont conservées. Parmi eux des objets en pierre, une statue de Devi qui daterait de plus de 1000 ans, des pièces en bronze, des céramiques, des bijoux anciens, de la soie ou des objets en bois.

Le musée conserve sa structure d’origine et n’est pas pourvu d’air conditionné. Il peut y faire très chaud durant l’été (cliquez ici pour en connaitre davantage sur le climat du Cambodge).

Adresse:St. 13, entre St. 178 et St. 184
Téléphone:+855 23 211753
Fax:+855 23 621522
Site web:www.cambodiamuseum.info
Email:museum_cam@camnet.com.kh
Horaires:tous les jours de, 8h à 17h, fermé pendant la pause déjeuner
Tarifs d’entrée:US$ 3 pour les étrangers
Services:toilettes, boutique de souvenirs
Comment s’y rendre:à courte distance à pied du Palais Royal et du Front de Mer
Observation:ne pas prendre de photos à l’intérieur du musée.

Front de Mer

Même si actuellement des travaux sont en cours, cette zone le long de la rue principale appelée Sisowath Quay est un endroit qui vaut le détour. Le palais royal se trouve de l’autre côté et on y trouve de nombreux restaurants, hôtels et cafés. C’est aussi à cet endroit que les visiteurs peuvent prendre le départ pour des visites en bateau le long de la rivière Tonle Sap et du Mekong. Cliquez ici pour en savoir davantage sur les tours en bateau le long du Mekong.

La zone la plus touristique s’étend sur 1.5 kilomètre (1 mile) du Palais Royal au sud jusqu’au port de ferry au nord de Sisowath Quay.

Adresse:le long de Sisowath Quay
Comment s’y rendre:à courte distance à pied du Palais Royal, de Central Market ou Wat Phnom
Observation:des locaux suggèrent aux étrangers d’éviter de marcher non accompagné le long de ce Front de Mer (cote rivière) spécialement après 22heures.

Le Palais Royal

Construit dans les années 1860, ce palais est l’une des attractions touristiques les plus populaires. Il couvre une surface de 435 mètres de long sur 421 mètres de large. Il s’agit de la résidence actuelle du roi du Cambodge Norodom Sihamoni.

Le palais est constitué de plusieurs bâtiments dans un complexe. Comme il s’agit de la résidence du roi, plusieurs bâtiments sont fermés au public. Les principaux ouverts au public sont décrits ci-après.

Preah Tineang Tevea Vinichhay (Salle du trone)

Il s’agit de l’un des plus grand bâtiment du palais, mesurant 60 m par 30. Il s’agit en général du premier bâtiment visité lors d’une visite guidée. Il peut être facilement reconnu par les quatre faces de son toit en reliefs en direction des points cardinaux.

Cette salle du trône fut construite en 1917 pendant le gouvernement du roi H.M. Sisowath. Il s’agit toujours aujourd’hui de la salle de couronnement et du lieu où le roi actuel reçoit des personnalités étrangères.

A l’intérieur se trouvent un certain nombre de cadeaux donnés par des délégations étrangères tels qu’un lustre en cristal offert par la France et le tapis qui se couvre le sol de la salle donné par la Chine.

Il n’est pas permis de prendre des photos à l’intérieur de la salle du trône.

Ho Preah Khan (Samritvimean)

Situé juste à côté de la salle du trône, en direction du sud, ce bâtiment date de 1915. Il servit au stockage de certains objets royaux tels que des chaussures couvertes d’or ou des bijoux.

Il n’est pas permis de prendre des photos dans ce bâtiment.

Pavillon Napoleon III

Ce bâtiment est un cadeau de Napoléon III en 1876. Il fut à l’origine utilisé par les français lors de l’inauguration du canal de Suez en 1869, il fût par la suite démantelé et envoyé au Cambodge.

Il se situe au sud de Ho Preah Khan.

Pagode d’émeraude (pagode d’argent)

Cette pagode est fréquemment appelée la pagode d’argent en raison des carreaux d’argent qui s’y trouvent mais aussi en raison de la présence d’une statue de bouddha à l’intérieur.

Il y aurait plus de 5000 carreaux d’argent à l’intérieur, pesant 1.5 kilos (3.3 lb) chacun (20cm (7.9 inch) et plus de 9000 diamants et marbres d’Italie pour décorer cette pagode. Les diamants proviennent pour la plupart d’Afrique du sud mais les carreaux d’argent sont originaires du pays.

Il n’est pas permis de prendre des photos dans cette pagode reconstruite en 1962.


Adresse:Preah Sothearos Boulevard
Horaires d’ouverture:tous les jours de 7h30 à 17h. Fermé durant la pause déjeuner et ouvert à nouveau à 14h
Prix des entrées: 25.000 riels pour les étrangers (il faut faire attention de faire à la queue au bon comptoir) et US$ 5 pour une heure de tour guide (si vous en avez besoin)
Services: toilettes (état acceptable), boutiques de souvenirs développement de photos
Comment s’y rendre:Situé sur le Front de Mer, et pouvant être atteint à pieds
Observations:Il est recommandé de visiter le palais royal le matin pour éviter la chaleur de la mi-journée durant la saison chaude. Cet endroit peut être très fréquenté pendant le week-end et les jours fériés car de nombreux locaux viennent également visiter le palais de leur roi. Il n’est pas permis de prendre de photos à certain endroits, renseignez vous auprès du personnel. Une brochure vous sera donnée à l’entrée et si ne voulez pas de guide, suivez les directions données sur la dernière page de la brochure.

Wat Botum

Wat Borum est l’un des plus ancien et plus important temple de Phnom Penh, et fut fondé pendant le 15ème siècle par le roi H.M Ponhea Yat.

On trouve de nombreux stupas à l’intérieur du complexe de Wat Botum, qui conserve les cendres de quelques personnalités cambodgiennes telles que les membres de la famille royale.


Adresse:St. 7, juste en face du Monument de l’amitié franco-cambodgienne ou au sud du Palais Royal
Horaires:tous les jours, de 7h à 18h environ.