Bandung est la capitale de la province de l´Ouest de Java, une ville de plus de 2.3 millions d´habitants (chiffres de 2003). Au départ ce n´était qu´un village de 25-30 maisons et il faisait partie du royaume hindouiste sundanais de Pajajaran.

Les territoires du royaume se sont étendus à une certaine époque jusqu´au port de "Sunda Kelapa" (maintenant faisant partie du district de Jakarta). Ils ont été attaqués et conquis par les troupes musulmanes de Banten (partie Nord de la région Ouest de Java) en 1579. L´attaque a mis fin aux 200 ans du royaume sundanais de l´Ouest de Java.

Malgré cette attaque, la culture sundanaise survécu et est toujours bien vivante aujourd´hui. Pour plus de détails sur les arts et spectacles que l´on peut voir, cliquer sur les choses à faire sur la gauche.


...Arts traditionnels sundanais et spectacles....


Par la suite, à la fin du 18ème siècle, l’administration néerlandaise construit une route reliant Bandung à Batavia (maintenant appelée Djakarta), Bogor, Cianjur et Sukabumi en employant des travailleurs locaux.

La "Groote Postweg" (great post road maintenant appelée Jalan Asia Afrika) était la principale route construite pour traverser Bandung de bout en bout. Herman Willem Daendels, le Gouverneur Général des Indes Orientales Néerlandaises (aujourd´hui l´Indonésie) a fait prolonger la route en reliant la ville à Batavia en 1808.

Depuis lors, la ville est devenue un centre administratif néerlandais et de nombreux établissements "art déco" y ont été construits car la ville a un climat très agréable avec des températures oscillant entre 10 (50°F) et 20 (80°F) degrés.

La ville a été surnommée "Parijs van Java" (Paris de Java) et comprenait 150.000 habitants environ au début du 20ème siècle. Aujourd´hui, il subsiste des centaines de bâtiments Art-Déco tropicaux à Bandung, tels que l´hôtel Savoy Homman, Villa Isola etc. (Cliquer sur à voir), tout comme au Brésil, à Cuba ou à Miami.

La ville de Bandung a été administrativement créée en 1810 par "Bupati", maire, RA Wiranatakusumah II et, avec ses trois districts environnants (district de Bandung, district de Subang, district de Garut) la taille de sa population a explosé. On compte aujourd´hui plus de 10 millions d´habitants (y compris 7.000 étrangers).

Les locaux ont leur propre langue, appelée le sundanais, parlée par plus de 20 millions de personnes, essentiellement dans la partie ouest de l´Ile de Java.


 
Gare de Bandung
 
Musée de la poste
 
Cathédrale de Bandung
(construite en 1925)
 

Bandung s´étend sur 165 kilomètres carrés. La partie la plus haute de la ville se trouve au nord où sont situés beaucoup de cafés et restaurants. Tangkuban Perahu, où souvent les touristes se dirigent pour voir les cratères de volcans actifs de très près (à environ à 30 kilomètres de distance). Pour plus d´information, cliquer sur à voir – Tangkuban Perahu.

Du 18 au 24 avril 1955, l´Indonésie a accueilli la première conférence Asia Afrika (aussi appelée conférence de Bandung) dans Gedung Merdeka (le bâtiment de l´indépendance voir photo à droite) à Bandung, où les dirigeants de 29 pays du tiers monde, représentant la moitié de la population mondiale se sont réunis. Le mouvement non-alignés a été crée suite à cette conférence. En avril 2005, les dirigeants de ces mêmes pays, avec 74 autres pays supplémentaires, soit plus d´une centaine, se sont réunis à nouveau à Bandung pour le 50ème anniversaire de la conférence en présence du Secrétaire Général de Nations Unies, Kofi Annan.

La ville de Bandung est aussi une célèbre ville universitaire en Indonésie. On peut y trouver des centaines d´institutions. La première école d´ingénieur (technische Hogenschool) a été fondée par les néerlandais en 1920; elle sera appelée plus tard l´Institut de Technologie de Bandung (ITB) - classée 15ème dans la catégorie des écoles d´ingénieurs et de technologies par la revue Asiaweek. C´est également à l´ITB que la première filère d´art a été établie en 1947. Initialement pour former les enseignants. Soekarno, le premier président de la république d´Indonésie, a été diplômé de l´école d´ingénierie civile dans les années 1920.


A moins de 2h30 heures (*) de Bali, Djakarta, Kuala lumpur ou Singapour. (*)
* Temps moyen de vol en avion de ligne commerciale


Bandung a consolidé sa réputation en tant que ville technologique lorsque le Dr. B.J. Habibie, le troisième président de la république d´Indonésie, alors ministre des sciences et technologies, établit une entreprise aéronautique appelée IPTN le 26 avril 1976. Située dans la banlieue de Bandung, l´IPTN a vendu de nombreux avions turbopropulseurs et des hélicoptères, comme par exemple CN235, et NC 212 aussi bien en Indonésie qu´ à l´étranger ainsi que des pièces détachées pour les grands constructeurs d´avions, comme par exemple l´airbus A380. En dehors de l´aérospatiale, beaucoup d´autres industries ont leur siège à Bandung, (télécommunications, l´armement national, et compagnies ferroviaires indonésiennes).


...Volcans Actifs, vente de vêtements à prix d´usine...


Aujourd´hui Bandung a changé. Même si cela est acceptable pour un certain nombre de personnes, mieux vaut éviter d´emprunter les grandes artères les week-ends et les jours fériés où Bandung se rempli de touristes, la plupart provenant de Jakarta. Un trajet de 40 min en semaine peut facilement se transformer en 2 heures.

La température, les après-midi est d´en moyenne de 30 degrés ou 86°F, et peut descendre jusqu´ à environ 17 degrés la nuit (62°F). Même si certaines zones de Bandung sont polluées, et très poussiéreuses (ex. Jalan Jenderal Surdiman), il y a de nombreux endroits à visiter dans la ville et dans les environs, avec beaucoup de produits relativement peu chers à prix négociables. La population est en général agréable et serviable.

Bienvenue à Bandung!








Commentaire:



Haut de page


nous acceptons le don pour nous aider à maintenir ce site actif, s'il vous plaît cliquer "Donate" ci-dessous si vous souhaitez participer. merci.